Analyse bilan salarial 2018 – Mars 2019

Commentaires fermés sur Analyse bilan salarial 2018 – Mars 2019 105

Lutte contre les inégalités

Les dépenses contraintes des ménages progressent et demeurent mal intégrées dans le taux officiel de l’inflation. La CFDT revendique des augmentations de salaire pour contrer la baisse du pouvoir d’achat constatée par les collègues d’Orange et ce, malgré les très bons résultats obtenus par Orange depuis 2018.

Bilan des mesures d’augmentations salariales 2018

16 652 salariés de droit privé non-cadres : 12 576 ont bénéficié d’une mesure d’augmentation de 325 € annuel et 4 076 d’une mesure supérieure à 325 €

  • 11 453 salariés non cadres ont bénéficié de 100€ supplémentaires du fait d’un salaire de départ inférieur à 29 K€ par an.

42 249 cadres ont perçu une augmentation individuelle moyenne de 1,4% de leur salaire de base. 325 € étaient garantis pour les salaires inférieurs à 60 K€.

  • 2 443 cadres Dbis ou E, ayant un salaire inférieur ou égal à 35 K€, ont perçu une augmentation complémentaire de 200 €.
  • 8 241 cadres Dbis ou E ayant un salaire compris entre 35 K€ et 40 K€ ont perçu une augmentation complémentaire de 100 €.

24 337 fonctionnaires (des classes I et II) ont bénéficié d’une augmentation de 200 € dans leur complément salarial.

  • 688 ont perçu 100 € brut annuel pour un salaire inférieur ou égal à 29 K€

Bilan des mesures reconnaissances 2018

17 147 salariés ont bénéficié de dispositifs de Reconnaissance : changements de bande CCNT ou grade / passage en niveau de référence d’ARCQ, passage en niveau avancé d’ARCQ ou MEC (Mesures Emploi Compétences).

  • 5 150 personnes ont été promues en 2018 contre 7 855 en 2017 soit une baisse de 34 % du nombre de promotions en changement de bandes/grades ou passage en niveau de référence RCQ

Parmi ces promotions 1 412 femmes (27 %) alors qu’elles représentent 37% des effectifs. Cherchez l’erreur !

  • 3 477 salariés ont bénéficié des mesures RCQ pour passage à un niveau de poste avancé, dont 1 027 femmes soit 30 %. L’entreprise expliquant que les premiers métiers passés sur ARCQ sont majoritairement des métiers masculins… La CFDT sera donc vigilante quant aux métiers très féminisés !
  • 8 520 MEC ont été attribuées, dont 3 667 pour des femmes soit 43 % de celles-ci…

Pour les femmes, le plafond de verre reste présent : on leur octroie des augmentations, mais moins de promotions en changement de bande / de grade au cours de leur carrière.

Budget spécifique d’égalité professionnelle


725 femmes (224 non-cadres contractuelles et 501 cadres) ont
bénéficié de mesures spécifiques de correction d’écart de salaire
Femmes/hommes.
714 femmes (416 non-cadres et 298 cadres) ont bénéficié d’une
promotion dans le cadre de l’amélioration de la structure des
emplois féminisés.

La CFDT avait revendiqué un budget spécifique pour les consolidations d’indices (des accords sociaux 1990, 1997, et des accords
salariaux 2013 et 2014). L’entreprise avait conservé cette mesure dans sa
décision unilatérale.

Ce budget a ainsi permis d’adresser 1 385 personnes dont 703 femmes qui
représentent 50,75 % des heureux bénéficiaires.

Pour la CFDT, les budgets spécifiques concernant l’égalité professionnelle des femmes et des hommes sont faits pour solutionner des situations antérieures d’inégalité persistante, et améliorer pour demain la structure des emplois féminisés chez Orange. C’est donc bien un budget salarial équitable envers les différentes populations que nous continuerons de revendiquer pour toutes et tous.

Téléchargement : Analyse bilan salarial 2018

Administrateur

Voir tous les articles de : Administrateur

Articles similaires

Nous connaître

Qui sommes nous ?

Abonnez-vous à notre newsletter

luctus suscipit mattis eget elit. ipsum massa in vulputate, Aenean