CFDT Cadres Orange n° 02-2019

Commentaires fermés sur CFDT Cadres Orange n° 02-2019 248

EDITO

Le premier évènement CFDT cadres Orange de 2019, le 18 janvier à Lyon a été l’occasion d’une intervention remarquée de Pascale LEVET sur le Télétravail.
Ce fut l’occasion, pour près d’une centaine de participants, de prendre du recul et de percevoir le Télétravail comme un enjeu réel de l’organisation et de la qualité de vie au travail.
Nous avons choisi de vous en faire une synthèse ce mois-ci et vous invitez à approfondir le sujet en coopnet le 28 février.
Notre entreprise a engagé dernièrement de nombreuses transformations, entraînant une période d’incertitudes, notamment pour les cadres. Dans un contexte d’intensification du travail et de pression sur les effectifs et les budgets, une vigilance accrue est nécessaire pour ne pas connaître demain les situations tragiques d’hier.
Plus que jamais la CFDT est à votre écoute et à vos côtés. N’hésitez pas à nous solliciter.

Le TELETRAVAIL, « emplâtre sur une jambe de bois » ou outil au service de l’organisation du travail, de la QVT et de la performance ?

Le temps humain fut réglé pendant des siècles par le rythme circadien, puis par le rythme de l’église.
Depuis le début de l’ère industrielle, il est rythmé par le temps de travail.
La grammaire du travail et du temps de travail s’établit depuis le 19 ème siècle et l’avènement du Taylorisme autour des mots compensation, réparation, rétribution qui interrogent l’organisation, la charge et le temps de travail.
En France, c’est l’état qui définit la norme du travail via le code du travail et définit les sanctions en cas d’infraction à ces règles communes. Mais le code du travail ne définit pas le lieu de travail. Depuis le XIXème et jusqu’à la fin du XXème siècle, le lieu de travail était le champ, l’usine ou les bureaux depuis l’avènement de la société de services. L’organisation du travail était donc normée par les pratiques collectives et usuelles.
Avec l’avènement du digital, le nomadisme s’est beaucoup développé. Les frontières entre la vie professionnelle et la vie personnelle deviennent de plus en plus poreuses via les outils numériques et le principe d’une connexion potentielle permanente, où que l’on soit. Le sujet du télétravail est à ce jour sous-documenté et s’apprécie davantage par l’étude des chroniques de vie.

Nous identifions trois grandes catégories de temps de travail :

  • Le temps de travail légal, défini par la norme, le règlement
    intérieur de l’entreprise, la loi…
  • Le temps du travail, qui s’analyse à l’échelle d’une vie (congés,
    temps de formation…) et
  • le temps au travail (quand je travaille).

Le temps au travail s’est fortement intensifié et le télétravail est actuellement une réponse à certains problèmes d’organisation du travail. On peut légitimement s’interroger sur la nature des compromis que nous faisons et sur leur qualité : le télétravail régule de manière macro les problèmes de temps de transport par exemple ; le télétravail régule la problématique des horaires d’ouverture étendus dans les entreprises de service en permettant le travail à son domicile ; c’est aussi un moyen d’opérer des régulations au sein de petits collectifs de travail. Et enfin c’est aussi un pis-aller aux régulations familiales et un compromis face à une charge de travail trop importante.

On voit bien que le télétravail est un sujet « fourre-tout » bien pratique mais qui est potentiellement dangereux s’il n’est pas correctement outillé, et si l’organisation du travail, sujet central, ne fait pas l’objet d’une analyse approfondie et documentée.
Pour la CFDT, le télétravail n’est pas la réponse à toutes nos problématiques de régulation et doit, au contraire, être une modalité d’organisation du travail parmi d’autre qui qui permet d’adresser le sujet de la Qualité de Vie au Travail dans son ensemble.

AGENDA ORANGE

Fin Janvier, avec l’achat de la société Britannique SecureData (200 collaborateurs, 50M€ de CA), Orange continue sa stratégie d’investissement dans la cyber-sécurité futur relai de croissance avec la banque et le contenu.

Le 6 mai 2019 débutera le procès pour « harcèlement moral au travail » de l’entreprise France Télécom.
Pour rappel, la CFDT s’était porté partie civile pour «dénoncer les déviances d’un système de management et défendre les cadres de proximité qui ne doivent surtout pas devenir des boucs émissaires de la crise sociale». Voir le Flash Info Cadre CFDT de Juin 2010
http://cfdt.rh.francetelecom.fr/fr/node/1235

BIENTOT CHEZ VOUS

CE MOIS-CI :

En Coop’net: le 28 février 2019

Deux sessions au choix à 13H30, ou à 15H30, pour approfondir le sujet «Le TELETRAVAIL, « emplâtre sur une jambe de bois » ou outil au service de l’organisation du travail, de la QVT et de la performance ?». Pour vous inscrire :
http://mesevenements.com.francetelecom.fr/evenements/participer/id/60319

LE MOIS PROCHAIN :

A Meylan le 12 mars 2019
Matinée d’échange sur le site Orange Labs avec les collègues d’autres entités (NRS, DO,…) :
Informations et inscriptions : vincent.gimeno@orange.com

A Blagnac le 28 mars 2019
Matinée d’échange sur le site de Blagnac.
 Intervention de Laurent BERGER et Elisa MISTRAL.
Informations et inscriptions : janick.tremaudant@orange.com

VOTRE AVIS NOUS INTERESSE

Pour les prochaines thématiques de notre Newsletter vous nous avez demandé : entreprise responsabilisante et QVT, une utopie | Vie pro/vie perso | les accords dans notre entreprise.
Si vous avez d’autres thèmes que vous souhaitez voir traités n’hésitez pas à nous en faire part :
eric.rappe@orange.com ou vincent.gimeno@orange.com

POUR ALLER PLUS LOIN …

Regards croisés des salariés et des entreprises du privé sur le télétravail – Janvier 2018 – Etude Malakoff Médéric
https://zevillage.net/wp-content/uploads/2018/01/Malakoff-Mederic-Ifop-Etude-Teletravail.pdf

Les 5 valeurs clés de la CFDT :
Emancipation, Démocratie, Indépendance, Autonomie et Solidarité !

Téléchargement: Newsletter cadres n°2 Février 219

Michael

Voir tous les articles de : Michael

Articles similaires

Nous connaître

Qui sommes nous ?

Abonnez-vous à notre newsletter

libero odio risus. venenatis, tempus felis commodo