DO Est : En Direct du CE – Juillet 2018

Commentaires fermés sur DO Est : En Direct du CE – Juillet 2018 149

Égalité Professionnelle : encore du chemin à parcourir !

Le nombre de femmes présentes dans l’entreprise n’a pas beaucoup varié depuis 2 ans.
Orange recrute particulièrement dans les Unités d’Intervention, mais il y a peu de candidates.

Des contrats de professionnalisation sont proposés en externe (10 futur(e)s  technicien(nes) et 7 futur(e)s chargé(es) d’affaires). Le but est de créer un vivier de femmes à recruter à l’issue de ces formations.

Sur les promotions, un plafond de verre existe toujours pour les niveaux Dbis et F.

La CFDT a alerté la direction sur le sujet.

Les inégalités salariales sont moins présentes mais existent encore pour certains niveaux.

La politique volontariste sur le sujet est indéniable, la CFDT continuera à être vigilante et à proposer des actions afin d’atteindre les objectifs de l’accord 2018-2020 !

Immobilier

Le bassin d’emploi de Nancy comporte actuelle-ment 5 sites, la direction souhaite regrouper, à l’horizon de 2022, les activités tertiaires dans un bâtiment unique de 3 800 m2 pouvant accueillir environ 250 salariés et un restaurant d’entreprise. Aucun lieu n’est actuellement ciblé.

A cette fin, la direction souhaite libérer en 2022 le bâtiment de Vandoeuvre qui n’hébergerait à terme que nos activités techniques, le site de Saint-Georges ainsi que le RIE de Kennedy. Les activités non tertiaires hébergées sur les sites de Villers les Nancy et Heillecourt ne seraient pas impactés par cette évolution ni Saint-Max.

La CFDT suivra ce projet de très près et veillera à la prise en compte effective des intérêts et contraintes induites pour les salariés.

Pour l’ensemble de la DO le total des surfaces occupées a baissé de 2,6% depuis mars 2016. Les salariés de la DO sont hébergés sur 51 sites.

Les principaux projets à venir d’amélioration des espaces de travail :

  • Schiltigheim Laennec : espaces collectifs et équipes d’intervention UIAL
  • Strasbourg Wodli : espaces de réunion, travaux de climatisation
  • Nancy Vandoeuvre : espaces équipes SPOT et RQF – UIAL, travaux de climatisation
  • Schiltigheim Crystal Park – bâtiment A : espace collectifs (co-working, projet créatif)
  • Besançon Russel : plateaux OWF

Projet d’évolution de l’organisation des UI

Jean-Luc Aribaud, futur directeur de l’Unité d’Intervention Est, a présenté un point d’étape sur le projet de fusion de l’UI BFC et de l’UI AL. Le nom des 7 futurs responsables de départements a été communiqué.

A cette fin, 5 chantiers ont été initialisés : RH, Contrôle de Gestion – Performance, Sécurité, Communication, Expérience Client.

L’entreprise a demandé à un cabinet externe de l’ai-der dans la mise en œuvre du projet. Il est référencé par la Direction de l’Intervention et est déjà intervenu en appui d’UI qui ont déjà fusionné.

Une expertise a été également votée à l’unanimité dans les 3 CHSCT. Elle interviendra en complément des travaux du cabinet choisi par l’entreprise. Leur rapport devrait être communiqué début octobre.

Le siège de la future unité a été fixé à Vandoeuvre-les-Nancy.

En attendant les différentes conclusions des expertises, la CFDT restera vigilante pour s’assurer du bon déroulement du projet. D’ores et déjà nous rappelons les risques induits par ce type de rapprochement. Nous serons notamment très attentifs aux impacts du management à distance et de la charge de travail accrue. La digitalisation, les processus ne feront pas tout, il faut de l’humain en présentiel.

Des inquiétudes ont été exprimées par les salariés, il est important qu’elles soient prises en compte.

DIOCE

Le projet de création d’un département DIOCE _ Dépar-tement Intégration Opérations Complexes et Pilotage Entreprise à la maille DO EST :

  • Côté UIAL, les remontées de nos élus sont positives car les précisions dans le dossier indiquant que « l’impact RPS sur ce dossier est limité » sont confirmées avec très peu de changements.
  • Côté UIBFC, 6 techniciens sont écartés du futur département DIOCE. La communication en amont et en aval sur cette unité vis-à-vis des techniciens concernés nous semble également insuffisante.

Au vu de ces deux volets, l’un positif, l’autre mitigé, l’abstention nous semble la position logique au regard des éléments apportés.

Supply Chain UI AL

La CFDT constate que le dossier de l’évolution de la chaine d’approvisionnement arrive au terme de son processus. Pour rappel, la politique de l’emploi n’est pas décidée au niveau de notre instance. Bien sûr le rôle de la CFDT est d’être moteur sur le sujet et de revendiquer des emplois de proximité sur cette activité. Mais nos demandes ne sont malheureusement pas entendues par la direction.

Une évolution est donc nécessaire et elle est maintenant attendue par les salariés affectés sur cette activité, nous en prenons acte. La CFDT a donc donné un avis favorable sur ce dossier, ceci pour mettre la Direction au défi de suivre l’évolution qui est attendue.

Nous serons particulièrement attentifs à la mise en œuvre concrète. Les techniciens d’intervention devront s’y retrouver et ceci en toutes circonstances, sous peine de mettre notre cœur de métier à l’UI en difficulté. Nous serons également vigilants quant à l’intégration de critères sociaux et environnementaux dans les contrats (nationaux) de sous-traitance.

 

Téléchargement : En Direct du CE

Administrateur

Voir tous les articles de : Administrateur

Articles similaires

Nous connaître

Qui sommes nous ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Phasellus efficitur. non consequat. elit. justo Praesent