DTSI : La lettre des élus CE – Avril 2019

Commentaires fermés sur DTSI : La lettre des élus CE – Avril 2019 58

Datacenters nouvelle génération, un projet d’envergure qui débute en 2025 !

La Direction a présenté aux élus un projet d’évolution des datacenters de la DIF en Ile-de-France.
Ce projet confirme la fermeture de tous les datacenters historiques de la DTSI entre 2025 et 2030 au profit de 2 nouveaux datacenters livrés en 2020 sur le site de Val de Rueil et sur le nouveau site de Chartres.

La direction justifie ce projet par des considérations techniques et précise que le gain d’OPEX évalué à 2 millions d’euros par an, n’est pas la motivation principale de cette opération.
Cependant, nous constatons que l’approche du volet social manque de conviction. Les élus CFDT du CE DTSI ont demandé que la direction s’engage à proposer des postes donnant satisfaction aux salariés, qui ne souhaitent pas déménager vers les nouveaux datacenters.

 


La CFDT a demandé qu’un bilan soit réalisé a posteriori. En effet, les mauvaises conditions de reclassement de certains salariés ayant perdu leur emploi à la suite des précédentes évolutions d’organisation menées par la direction, ne doivent pas être répétées.
Pour cette raison, les élus CFDT ont rendu un avis négatif pour la mise en œuvre de ce projet.

WIN : véritable opportunité ou Jeu de hasard pour les salariés ?

Pour François BORLIDO, nouveau directeur de WIN (1) IT (2), la direction OWF WIN a pour ambition de rapprocher sous le même management les MOA et MOE. Ce projet concerne les équipes SI qui seraient mises au service du business Wholesale France et International.

Dans le cadre des règles RH et des engagements réciproques, les salariées DSI de Lyon et Meylan seront transférés avec leurs activités.

*WIN : Wholesale &International Network *IT Informatique et Technologie

Les IRP contournées !

Les élus du CE DTSI ont dénoncé les dysfonctionnements de procédure des instances représentatives du personnel. En effet la Direction avait mené des entretiens préalables avec les salariés avant le démarrage officiel de la communication sur le projet.

Un volet social compliqué !

Les élus ont souligné la difficulté de passation des compétences à la suite du départ d’un grand nombre de salariés avant la mise en œuvre du projet. De ce fait, il existe un risque de surcharge d’activité sur les quelques salariés ayant accepté la mobilité jusqu’aux éventuels recrutements.

Par ailleurs, les élus alertent sur les risques psychosociaux pour les salariés suite à des pratiques managériales inadaptées dans l’entité prenante. L’absence de visibilité concernant les relations futures de la DSI avec les Directions métiers autres qu’Orange France génère aussi des inquiétudes légitimes.

Les élus du CE DTSI réunis en séance le 17 avril 2019 ont rendu un avis négatif sur ce dossier. Dans le cas où la Direction maintient son projet, les élus du CE DTSI ont demandé une vigilance particulière à l’égard des salariés, en situation d’isolement sur le site de Meylan suite au transfert et un bilan global à 6 mois du projet. Les élus CFDT s’interrogent sur les bénéfices de cette organisation éclatée pour le groupe.

Le cri d’alarme des médecins et des élus sur la santé des salariés sera-t-il entendu par la Direction ?

Les élus CFDT considèrent que ce rapport sur l’activité 2018 des médecins signale des situations dont nous partageons la réalité.

Managers toujours en surcharge !

Les Managers de proximité, comme l’an dernier, sont toujours en surcharge. À celle-ci s’ajoute, la charge de l’Accord Reconnaissance des Compétences et Qualifications ARCQ, le management à distance, l’hyper connexion, le besoin de retrouver sa place et sa reconnaissance mise à mal par l’Agilité.

Les méfaits de la mise en œuvre de l’Agilité !

Les salariés devront absorber les impacts collatéraux de la méthode Agile, en plus des difficultés directes de sa pratique.À ce jour, les constats sont inquiétants.
Il n’y a pas d’analyse en amont des conséquences des projets sur les salariés. S’ils ont été pressentis, la Direction procède par expérimentations et peut être, à l’issue des Groupes Pluridisciplinaire de Prévention chronophages et énergivores, en déduit des correctifs méconnus des élus.

 

Les SDIT, nouvelles épreuves d’adaptation !

Nous ajoutons aux signalements 2018 des médecins , les nouveaux impacts des aménagements des Schémas Directeur Immobilier Territorial qui devront être assimilés par les salariés. Ils devront s’adapter aux nouvelles contraintes et aux nouveaux usages pour reconquérir leur territoire de travail et pouvoir commencer à réajuster ou reconstruire les « liens » pour le faire !
Il nous apparaît aussi que faire valoir uniquement les meilleurs côtés des projets essentiels et novateurs, auprès d’un échantillon de salariés, est une technique qui crée la dynamique du groupe de volontaires mais ne résout pas ensuite l’effort d’adaptation du reste des équipes.

Les élus CFDT désapprouvent l’évitement d’Orange d’informer les salariés et les IRP de l’ensemble de ses objectifs et donc des transformations induites par les projets. Par exemple, la Direction passe sous silence la relation entre les nouveaux espaces de travail des SDIT et la pratique de l’agilité.
La conséquence est que les salariés impliqués sont désorientés et exposés à tous les Risques Psycho-Sociaux.
Quel dommage de ne pas avoir pris la précaution de mettre en place des méthodes adaptées aux transformations et de ne pas capitaliser sur les remarques des IRP ! Il est impératif de réfléchir collectivement et de redéfinir les méthodes et les moyens de mettre en pratique les évolutions de l’entreprise.

Un rapport sans langue de bois !

Nous saluons ce rapport des médecins sans langue de bois qui porte à la connaissance de la Direction tous les risques encourus par les salariés et l’entreprise. Maintenant, nous demandons à la Direction de prendre ses responsabilités et de mettre en œuvre des actions correctives concertées.

Téléchargement : La Lettre des élus CE DTSI Avril 2019

Michael

Voir tous les articles de : Michael

Articles similaires

Nous connaître

Qui sommes nous ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Aliquam felis libero ultricies diam venenatis tempus ut adipiscing eleifend Donec