En Direct du CE DO EST – Aout 2019

Commentaires fermés sur En Direct du CE DO EST – Aout 2019 77

 

 

 

 

 

Cadeau de Fin d’Année 2019

Sur proposition de la CFDT Sur proposition de la CFDT le Cadeau de Fin d’Année est voté ! le Cadeau de Fin d’Année est voté !

Un Cadeau de Fin d’Année, sous forme d’un bon d’achat pour les salariés et pour les enfants Ayants-Droit nés à partir du 1er janvier 2003 sera envoyé au mois de novembre. Cette année encore, les enfants dont les deux parents sont rattachés au CE DO Est, bénéficieront de deux bons d’achat.

Les montants des bons cadeaux adultes et enfants seront votés lors du CE du mois d’octobre 2019, afin d’avoir une vision réelle du nombre d’Ouvrants Droit ayant leur compte CE validé au 30 septembre, et des sommes disponibles après clôture de toutes les autres prestations ASC. 

Comme la CFDT s’y était engagée, la totalité du budget disponible sera alors entièrement consacrée au Cadeau de Fin d’Année.

 

En effet, cette année, en raison de la fin programmée du CE DO Est en novembre 2019 en vue du passage en CSE DO Grand Nord Est, les subventions de l’Entreprise ne sont versées que pour 11 mois au lieu de 12 les années précédentes.

Malgré cette baisse du budget, la CFDT a maintenu en 2019 toutes les prestations, leurs montants et leurs contenus. Le Cadeau de Fin d’Année sera à la hauteur du budget restant disponible, dont nous ne connaissons pas le montant à ce jour, et qui sera alors intégralement redistribué à cette occasion (dont le fonds de roulement).

Pour bénéficier du Cadeau de Fin d’Année, votre compte CE 2019  doit être à l’état Validé avant le 30 septembre.

 

Emploi des personnes en situation de handicap

La CFDT salue l’engagement d’Orange en matière d’insertion des personnes en situation de handicap de handicap de handicap.
Le Groupe Orange poursuit une politique volontariste en vue de dépasser le taux d’emploi légal de 6%. Sur notre territoire, le nombre de Travailleurs Handicapés (TH) est de 502 soit 9,1% de l’effectif. La DO Est a développé des actions de maintien dans l’emploi des salariés concernés ainsi que de recours au secteur protégé et adapté. A poursuivre.

Quelques bémols cependant : 61% des TH ont plus de 55 ans, il convient donc de maintenir une politique de recrutement active pour maintenir un taux d’insertion satisfaisant. Le nombre d’alternants en situation de handicap sur les 2 dernières années est en baisse, 14 en 2016 contre 4 en 2018. Il faut aussi veiller à la parité : en 2018 une seule femme a été recrutée en CDI pour 6 hommes. La CFDT reste mobilisée pour défendre les salariés en situation de handicap au moyen de l’application de l’accord du même nom.

Heures SUP à l’AD, double langage de la Direction !

La Direction nous a présenté le bilan du S1 2019 et le projet de calendrier T4 2019 et T1 2020 des ouvertures exceptionnelles des boutiques de l’Agence Distribution Est. Selon l’entreprise les Conseillers volontaires ne manquent pas pour travailler les dimanches et jours fériés. La préconisation de la répartition payé/rendu de 50/50 n’est pas très claire en pratique : en séance la Direction nous a tenu un double langage; quand les salariés demandent à être payés à 100%, la Direction met en avant la règle du payé/rendu 50/50, mais quand la Direction a du mal à trouver des volontaires, elle s’affranchit de l’accord et accepte de payer à 100%.

La CFDT demande le maintien du paiement à 100% des heures supplémentaires pour les salariés qui le souhaitent, comme le veut l’usage en place depuis de nombreuses années.

 

Management : alerte des médecins !

Suite aux conclusions communes des médecins en avril 2018, alerte réitérée en 2019, le dossier est repassé au CE du mois d’août. La situation n’a pas beaucoup évolué.

La Direction nous a présenté des points d’accompagnement et de formation. Pour la CFDT cela ne répond que partiellement à l’alerte des médecins. La formation ne peut pas être la seule solution à des problématiques d’organisation du travail par exemple.

Pour la CFDT, il manque, dans les propositions de la Direction, une réelle évaluation de la charge de travail, une réflexion autour du contenu et du sens du travail ou encore de la gestion d’injonctions paradoxales. Les cadres considèrent que les décisions sont prises sur un registre très théorique, éloigné des réalités de terrain.

L’évaluation de la charge de travail devrait conduire, dans le contexte actuel avec les fusions et l’ancrage, à ne pas agrandir le périmètre d’un manager sans veiller à la rééquilibrer (charge de travail réelle et non pas prescrite ou théorique).

La CFDT demande instamment à la Direction de mettre en place de réels plans d’actions pour améliorer les conditions de travail des managers et d’évaluer  les risques psychosociaux avant la mise en place de toute  nouvelle réorganisation.

Bilan de l’Alternance 2018

Le nombre d’alternants s’élevait à 292 en décembre 2018 (69% en contrats d’apprentissage, 31% en contrats de professionnalisation), soit 5,9% des effectifs CDI avec un taux de féminisation global de 40,4%. 206 nouveaux contrats conclus en 2018 : 113 contrats d’apprentissage et 93 contrats de professionnalisation.

La CFDT salue la politique d’Orange en la matière et l’investissement des tuteurs qui sont les garants de ce succès.

La CFDT se réjouit que les classes de techniciennes et chargées d’affaires se développent, passant de 1 à 3 en 3 ans, avec 12 élèves en 2017, 17 en 2018, 23 en 2019. En 2018, 90 apprentis et salariés sous contrat de professionnalisation ont été recrutés en CDD ou CDI.

La CFDT regrette que le nombre d’embauches en CDI soit aussi faible et que l’entreprise privilégie les CDD, ce qui favorise les situations de précarité.

 

 

Téléchargement : En Direct du CE DO EST – 21 et 22 aout 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

Michael

Voir tous les articles de : Michael

Articles similaires

Nous connaître

Qui sommes nous ?

Abonnez-vous à notre newsletter

quis leo id, ipsum Sed quis, dapibus id Aliquam