En Direct du CE DO EST – Mars 2019

Commentaires fermés sur En Direct du CE DO EST – Mars 2019 162

Évolution de l’organisation de l’activité intervention

L’UI Est créée le 5 novembre 2018, est la résultante de l’union de l’Unité d’Intervention d’Alsace Lorraine et de celle de la Bourgogne Franche Comté.
Ce mariage est hétéroclite car les problématiques, les enjeux et la géographie de ces territoires regroupés sont diamétralement opposés (RIP, massifs montagneux, sous-traitance, GPEC,…)
Dans le but de lisser ces différences, le nouveau CODIR a mis en place, avec la contribution des IRP, de nombreuses mesures (création de postes spécifiques, rencontre des salariés, pédagogie, groupes de travail, expertise,…).
Le collectif CFDT de l’UI Est remercie les instances pour le travail qui a été fait et l’effort apporté pour minimiser les risques psycho-sociaux engendrés par cette fusion.

Cependant, la CFDT constate un écart important entre la communication et la réalité du terrain.

Les groupes de travail pluridisciplinaires ont été réunis de façon très régulière jusqu’au mois de janvier, cependant la prochaine réunion ne se tiendra que le 29 mai 2019.

Pourquoi espacer autant les réunions alors qu’il reste tant de dossiers en cours dans le tableau de synthèse de l’analyse d’impacts ?

La direction a présenté son rapport d’activité terrain sur l’animation envers les managers et les salariés (push mail, réunion, rencontre, séminaires,…), mais n’est-il pas simplement normal pour un CODIR de mener ces actions ?
Ces animations se pratiquaient déjà avant la fusion, ce qui laisse ressentir aux salariés de ce périmètre que rien n’est fait pour répondre à leurs attentes à l’issue de la fusion.

La presse a révélé l’entrée d’Orange en tant que FAI sur tous les réseaux RIP existants ou en voie de déploiement, en supplément de l’affermage des RIP BFC et Moselle réalisé par les équipes FTTH. En prenant en compte les délais de montée en compétences des salariés et futurs embauchés sur ces sujets techniques, serons-nous au RDV ? Est-on réellement dimensionné pour ça ?

Déclaration préalable CFDT :
66 Propositions pour « donner à chacun le pouvoir de vivre »

Alors que la société civile organisée peine à se faire entendre par le gouvernement depuis le début du quinquennat, 19 organisations ont décidé de s’unir pour porter ensemble la convergence de l’écologie et du social. Parmi elles, figurent notamment la CFDT, FAGE, la Fondation Abbé Pierre, la Fondation Nicolas Hulot et France Nature Environnement, ATD Quart-Monde, la CIMADE et beaucoup d’autres.

Un objectif commun : ne plus dissocier les questions sociales et environnementales pour donner à chacun le pouvoir de vivre.

  • Combattre les inégalités dans l’éducation, la formation et construire des parcours d’émancipation
  • Construire un bouclier de services publics dans tous les territoires
  • Une solidarité intergénérationnelle
  • Construire l’égalité réelle entre les femmes et les hommes
  • Lutter contre les discriminations
  • Accueillir dignement les migrants dans le respect des droits fondamentaux
  • Rendre accessible à tous une nourriture saine et écoresponsable

Pour mieux partager le pouvoir, il faut:

  • Permettre l’expression et la participation de tous les citoyens
  • Co-construire les politiques publiques
  • Partager le pouvoir dans les entreprises
  • Instaurer une représentation pour moitie des salarié(es) dans les conseils d’administration et les conseils de surveillance.
  • Rendre obligatoire la négociation dans les entreprises sur leur « raison d’être » (finalités économiques, sociales, environnementales, sociétales).
  • Accroitre le droit d’expression au travail
  • Generaliser les espaces d’expression des travailleurs et travailleuses pour intervenir sur les transformations de leur travail (cadences, evolution des taches, conditions de travail…)
  • Faire participer tous les salariés à la definition de l’agenda social dans l’entreprise, à l’initiative des Instances Representatives du Personnel.

La CFDT appelle la direction d’ORANGE et notamment la DO EST à s’associer à ces propositions du pacte de pouvoir de vivre.

Projet  » Nouveau Nancy »

Le projet retenu se déroulera en 2 phases :
T1 2023 : regroupement des activités tertiaires : trois sites actuellement, deux sites en 2023 (St-Max et un nouveau bâtiment)
Entre 2023 et 2028 : les activités du site de St Max seront progressivement regroupées sur le nouveau bâtiment. En 2018 St Max sera libéré.

Restauration : Le site de « Nouveau Nancy » disposera d’un RIE sur site. Dans l’attente de ce nouveau restaurant, le RIE Kennedy sera fermé et le RIE de Villers sera rénové. Ce RIE est accessible en voiture et la navette actuelle sera maintenue.
La CFDT restera vigilante tout au long de ce projet et vous informera à chaque étape. Nos élus sont à votre disposition pour répondre à vos questions.

Téléchargement : En direct du CE DO EST – 21 mars 2019

Michael

Voir tous les articles de : Michael

Articles similaires

Nous connaître

Qui sommes nous ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Praesent vulputate, et, venenatis, risus commodo non felis nunc sem, efficitur.