En Direct du CE DO EST

Commentaires fermés sur En Direct du CE DO EST 43

Comptes 2019 du CE validés ! 

Grâce à la bonne gestion de la CFDT, représentée au Bureau du CE par le Secrétaire Philippe Schultz, le Trésorier Aimé Graufel, le Trésorier adjoint Didier Maury, la Présidente de la Commission des Activités Sociales et Culturelles Caroline Régnier, militants et militante CFDT, les comptes 2019 du Comité d’Etablissement de la DO Est ont été validés par le cabinet d’Expertise Comptable « GESTION & STRATEGIE » et certifiés sans aucune réserve par le Commissaire aux Comptes cabinet « AUDALIA ». En raison de la fin du CE DO Est l’exercice 2019 n’a compté que 10 mois de janvier à octobre.

Pour rappel, l’année 2019 a été marquée par une utilisation record des prestations proposées (Panier Liberté, Chèques Vacances, CESU, ARS…). Les Elus CFDT ont distribué tout l’argent restant disponible sur le compte bancaire des Activités Sociales et Culturelles y compris les réserves du CE DO Est avant le passage en CSE DO Grand Nord Est. Le maintien d’un haut niveau d’aide sur la Culture, le Sport, les Loisirs et les Vacances, l’augmentation de l’Aide à la Rentrée Scolaire et le montant du Cadeau de Fin d’Année fixé à un niveau historiquement élevé, ont contribué à la distribution pleine et entière, non seulement du budget annuel mais également des réserves et donc de tout l’argent disponible comme nous nous y étions engagés, pour la plus grande satisfaction des Ouvrants Droit du CE DO Est tout en rendant un budget équilibré.

 

Une majorité de salariés en grève à l’AD EST

Déclaration préalable au nom de la CFDT, CFTC, CGT, FOCOM et SUD lors du CE DO Est du 6 novembre.

2 Novembre 2019 : Une date à retenir dans l’histoire de l’Agence Distribution Est.

 

Jamais une direction de l’Agence Distribution Est, n’a autant fait l’unanimité contre elle et doit en tirer les conséquences. Les salariés ont clairement désavoué la politique menée depuis près de 20 mois.

 

Jamais les vendeurs ne se sont autant mobilisés pour exiger une réelle amélioration de leurs conditions de travail, de vie au travail et de rémunération.

 

Jamais les Organisations Syndicales n’ont été autant dénigrées par la Direction, pendant les réunions de concertation mais aussi vis-à-vis du personnel. Elles ont été désignées comme responsables de tous les maux de l’AD, voire même d’y avoir installé un climat anxiogène.

 

Jamais, afin de casser la mobilisation, la pression n’a été aussi grande sur les conseillers. Des menaces ont été formulées en lien avec les entretiens ARCQ, avec des demandes de mobilité pour se rapprocher de leur domicile, avec de futurs entretiens managériaux ou avec les projets d’évolution de carrière.

 

Jamais l’entreprise n’a déployé autant de moyens pour renforcer les boutiques avec des managers, des membres du Codir et des conseillers envoyés dans une autre boutique que la leur, les dispositions prises pouvant s’apparenter à un délit d’entrave du droit de grève.

 

Jamais une Direction de l’AD Est n’a eu un tel double langage entre ce qui est dit dans les instances et le ressenti des équipes de vente au quotidien.

 

La Direction de l’AD Est n’a pas hésité à mettre en danger un certain nombre de salariés notamment les apprentis dans son entêtement à maintenir ses boutiques ouvertes à n’importe quel prix.

 

Cette journée n’est pas une fin en soi ; les salariés restent en attente de la prise en compte de leur expression et sont prêts à poursuivre le mouvement.

 

L’ensemble des Organisations Syndicales demandent l’ouverture rapide de négociation sur la base des revendications exprimées par les équipes de vente.

 

Jusqu’a 100% de CDI grévistes dans certaines boutiques

 

Comme elle l’a déjà fait à de nombreuses reprises, la CFDT , une nouvelle fois, invite la direction à ouvrir rapidement une négociation.

La CFDT exige:

  • la possibilité de conserver la semaine en 4 jours
  • les heures supplémentaires payées à 100% sur demande
  • une formation digne de ce nom et le temps nécessaire pour la suivre
  • le comblement de tous les emplois vacants de toute urgence

 

Dès la fin du CE, la CFDT a rencontré la Direction de la DO GNE, pour lui rappeler vos revendications et préparer la réunion de concertation du 7 novembre avec la direction de l’ADE. Grâce à la pugnacité des élus CFDT et de la mobilisation des salariés de l’ADE, nous avons déjà obtenu :

  • Le retour du paiement des heures supplémentaires à 100% selon la demande des conseillers commerciaux, dans le respect des 90 heures.
  • Le respect de la semaine en 4 jours pour les conseillers commerciaux qui le souhaitent.

Des engagements précis et chiffrés devront toutefois encore nous parvenir sur les autres revendications avancées : emplois, recrutements, reconnaissance du métier et formation.

 

 

Téléchargement : En Direct du CE DO EST – 06 novembre 2019

 

 

 

Michael

Voir tous les articles de : Michael

Articles similaires

Nous connaître

Qui sommes nous ?

Abonnez-vous à notre newsletter

ut tristique ut ut elementum felis venenatis ut